René Revol quitte le PS

Publié le par Pour la République Sociale

Ça n'arrivera pas tous les jours mais Montpellier journal réagit à l'actualité et annonce le départ du Parti socialiste, du signataire de la motion de Benoît Hamon. Il fait suite à l'annonce, ce matin, de Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez.

René RevolMontpellier journal : Quelle est votre position par rapport au départ de Jean-Luc Mélenchon du PS ?
René Revol : Je vais le suivre. Je vais tirer les conséquences du vote c'est à dire que la majorité qui s'est prononcée pour le maintien d'une ligne sociale-libérale et que le très bon score réalisé par la gauche du parti, ne changent pas l'orientation du parti. Je n'ai pas envie de participer à des combinaisons. Moi je pense qu'il y a urgence dans le pays et je n'ai pas envie d'attendre l'arme au pied avec un parti socialiste qui ne sait pas renouer avec le peuple et les aspirations populaires. On va essayer de construire quelque chose qui réponde à ces aspirations. Ce n'est pas la voie de la facilité mais la voie de la nécessité.

Ce n'est pas gagné que les militants vous suivent...
J'ai mené la campagne du Non ici. On était 5000 au parc des expositions de toutes sensibilités. Et, à l'époque, le Parti socialiste m'avait menacé d'exclusion, ça ne m'a pas empêché, avec tous les gens qui se sont alliés avec moi, de réunir 5000 personnes. Pareil quand on a fait le meeting anti-libéral au parc des expositions. Alors que là, même Besancenot ne nous soutenait pas. Les gens sont venus parce qu'ils sont en aspiration d'une autre réponse. L'économie serait que le PS l'ait formulée, cette réponse. Qu'il y ait un réaxage du PS de ce point de vue. Je ne demande pas que ce soit nécessairement mes idées mais que ça aille dans ce sens-là. Or, quand je regarde le résultat : Ségolène Royal qui prône l'alliance avec le Modem ou Georges Frêche et Navarro [premier secrétaire du PS dans l'Hérault, note de Mj] qui l'applique ici aussi... Voilà, c'est cette ligne qui triomphe. Il faut en prendre acte. Ce n'est pas avec cette ligne-là qu'on gagnera dans trois ans. On a peu de temps donc il faut commencer par se structurer comme ça. Demain matin, je fais une première réunion avec tous ceux qui veulent aller dans ce sens-là. Il y a déjà une cinquantaine qui m'a donné son accord. Et puis des gens qui ont des responsabilités ici et là.

Quand avez-vous prévu d'officialiser votre démission du parti ?
D'ici la soirée. Je vais aller au congrès fédéral du PS qui a lieu à 19h parce que j'ai reçu un mandat des gens de ma section pour y aller. Ils sont d'accord avec ma décision, d'ailleurs. Je respecte cette étape et à la sortie, ce sera officialisé
.

http://montpellierjournal.blogspot.com/

Publié dans prs69

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article