Franck Pupunat : je rejoins le Parti de Gauche

Publié le par Pour la République Sociale

Dans quelques jours, j’aurais pu fêter 18 ans d’adhésion au Parti Socialiste…18 ans de militantisme acharné, 18 ans de construction d’un projet politique, 18 ans de luttes et de combats, 18 ans de travail au niveau local, 18 ans d’amitiés et d’aventures humaines, des années de construction d’un courant politique dans toutes les fédérations PS de France…

Alors, quelles raisons m’ont poussé à quitter, à titre personnel, le Parti Socialiste ?

C’est la réponse à une question, une et une seule ; la plus importante :
Oui ou non le Parti Socialiste est-il le bon outil pour changer radicalement le monde?
(Avec ou sans Ségolène Royal, avec ou sans Martine Aubry, avec ou sans Bertrand Delanoë).
Pour moi, la réponse est claire et sans appel : à l’évidence non !

Quel est donc l’espoir qui pourra à nouveau nous convaincre que tout est encore possible?
Quel est le cadre qui pourra enfin permettre à deux formes de radicalité, celle de la 1ère et celle de la 2e gauche, de s’exprimer ensemble avec force pour battre la droite et changer le réel?
Cet espoir, ce cadre, cet univers de combat et de reconquête, il est devant nous, il est à construire.
Il s’agit du Parti de Gauche.
Ce grand parti fédérateur devra revendiquer un idéal, construire et imaginer un grand projet de société.

En posant la question du sens, il ouvrira des mondes et imposera la perspective d’un dépassement du capitaliste. En dénonçant la religion de la croissance et de la consommation, en relativisant la centralité de la valeur travail à travers un accès universel aux droits,  il se positionnera comme un parti résolument écologiste et altermondialiste. Il ouvrira la voie à un autre développement, à un alterdéveloppement.

Nous avons l’opportunité d’écrire ensemble une nouvelle page de l’Histoire de la Gauche.
Arrêtons de réfléchir et d’hésiter, le moment est venu.
Il est grand temps d’avancer.


Franck Pupunat, premier signataire de la motion Utopia

Publié dans prs69

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article